Le petit neurone perdu

C'est l'histoire d'un petit neurone qui arrive par hasard dans un cerveau masculin. C'est un événement assez rare, mais ça arrive tout de même parfois.
Donc ce pauvre petit neurone se retrouve accidentellement tout seul dans cette grande boîte vide et noire.
- HE HO ! crie le petit neurone.
Mais personne ne répond au pauvre petit neurone.
- HE HO ! répète le pauvre petit neurone, perdu.
Mais là encore, il n'entend que l'écho de sa propre voix... Désespéré, le malheureux petit neurone se met à pleurer.
C'est à ce moment là qu'un autre petit neurone arrive en courant et dit à notre pauvre neurone en pleurs :
- Bah qu'est ce que tu fous là ? Viens ! On est tous en bas !

Une semaine en enfer

Un jour, un homme se réveille en enfer, et semble assez mécontent...
Le diable l'interpelle :
- Salut ! Pourquoi fais-tu la gueule ?
- Drôle de question ! D'abord je suis mort ! Et en plus je suis en enfer ! De quoi pourrais-je me réjouir ?
- C'est pas si mal ici tu sais... Est-ce que tu fumes ?
- Oui, répond le mec.
- Alors tu vas apprécier les lundis, répond le diable. On fume toute la journée sans se soucier du cancer ! On s'en fout, on est déjà mort ! Et est-ce que tu bois ?
- Oui, répond le mec.
- Alors tu vas aussi aimer les mardis, parce que toute la journée on picole ce qu'on veut, et on vomit, et on picole encore, sans s'inquiéter de la cirrhose ! On s'en fout puisqu'on est déjà mort !
- Ha c'est sympa les débuts de semaine ici ! dit le mec.
- Tu l'as dis ! Mais c'est pas fini ! Est ce que tu aimes manger ? demande le diable.
- Ha oui, beaucoup !
- Et bien tu vas adorer les mercredis, on se gave comme des porcs, on s'empiffre de tout ce qu'on aime sans se préoccuper du cholestérol ! On s'en fout, puisqu'on est déjà mort ! Et est-ce-que tu te drogues ?
- Heu oui, régulièrement. Répond le mec.
- Ca c'est les jeudis ! Tu auras toutes les drogues que tu veux ! Herbe, poudres, piquouses... On ne risque pas l'overdose, puisqu'on est déjà mort !
Le mec répond :
- Wahou génial ! Incroyable ! L'enfer c'est le paradis en fait !
- Ha tu vois que c'est pas si terrible ! dit le diable. Et est-ce que tu es Pédé ?
- Non...
- Bon, alors tu ne vas sans doute pas apprécier les vendredis !



12345678