Blagues

Histoires drôles

Le maquis

Un journaliste et son équipe de télévision vont dans un petit village corse pour interviewer des habitants sur leurs coutumes. Ils croisent un vieil homme seul, assis sur un banc du village. Le journaliste décide d'aller lui poser quelques questions pour commencer son documentaire. Il lui demande d'abord de lui raconter son meilleur souvenir, un souvenir qui le rend particulièrement heureux. Le vieillard lui raconte :
"Un jour, j'ai perdu ma chèvre dans le maquis. Je l'ai cherché sans résultat, alors j'ai demandé à tous les hommes du village de m'aider à la trouver. On a cherché tous ensemble dans le maquis, et on a finit par retrouver ma chèvre. On est tous rentré au village, et on a fait une grande soirée pour fêter ça, c'est la coutume : on a mangé du saucisson corse, du fromage corse, on a bu du vin corse, et après on a tous enculé la chèvre. C'est comme ça que ça se passe ici !"
Le journaliste se dit qu'il ne va pas pouvoir passer cette histoire dans son documentaire, il lui demande donc de raconter un autre bon souvenir. Le vieillard raconte :
"Ha oui j'ai bien d'autres excellents souvenirs ! Je vais vous raconter ce jour où le César, il a perdu sa femme Louise dans le maquis ! Il nous a demandé de l'aider à la chercher, et on a fini par la retrouver la Louise ! Du coup, c'est la coutume, on est rentré au village faire une grande soirée, on a mangé du saucisson corse, du fromage corse, on a bu du vin corse, et on a tous enculé la Louise !"
Le journaliste, perplexe, se dit que décidément, c'est mal partit pour son documentaire... Il demande alors au vieil homme corse de lui raconter plutôt son pire souvenir. Le vieillard commence à raconter en soupirant :
"Un jour, je me suis perdu dans le maquis..."


Drogues

C'est l'histoire d'un lapin qui court dans la jungle. Il court, il court, quand soudain, il rencontre une girafe qui se roule un gros pétard de cannabis. Le lapin arrête sa course effrénée pour motiver la girafe :
"Chère girafe, tu ne devrais pas fumer ce joint, viens donc courir avec moi, ce serait bien meilleur pour ta santé !"
La girafe hésite un peu, et décide quand même de jeter son gros pétard et de courir avec le lapin. Ils se mettent donc à courir tous les deux dans la jungle. Ils courent, ils courent, quand soudain, ils croisent un éléphant qui se prépare une ligne de cocaïne. Le lapin et la girafe arrêtent leur course pour motiver l'éléphant, le lapin lui dit, comme à la girafe :
"Cher éléphant, tu ne devrais pas sniffer cette saloperie ! Viens donc courir avec nous, ce serait bien meilleur pour ta santé !"
L'éléphant, bien conscient que ça ne résoudra pas ses problèmes de se droguer, décide de suivre le lapin et la girafe. Les trois animaux se mettent donc à courir tous ensemble dans la jungle, ils courent, ils courent, quand soudain, ils voient un lion qui s’apprête à s'injecter une dose d'héroïne pure. Le lapin comme pour les 2 autres, fait la morale au lion :
"Cher lion, tu ne devrais pas te droguer ! Viens donc courir avec nous, ce sera bien meilleur pour ta santé !"
C'est là que le lion, sans prévenir, met une énorme gifle dans la tronche du lapin. Le coup est si violent que le lapin ne se relève pas, assommé !
La girafe et l'éléphant sont choqués :
"Mais enfin le lion, qu'est ce qui te prend ?! Le lapin essayait juste de t'aider, comme il nous a aider !"
Mais le lion répond :
"Vous vous êtes fait avoir ! Courir dans la jungle comme ça pendant des heures, la lapin ne m'y prendra plus ! Il me fait ce plan là à chaque fois qu'il est sous ecstasy !"