Blagues

Blagues police

Excès de vitesse

Un policier arrête un automobiliste pour excès de vitesse. L'homme se met à contester fermement, il n'a en aucun cas pu rouler trop vite. Le policier demande alors au contrevenant ce qui le rend si sûr de lui, et l'homme répond:
- "Monsieur l'agent, je vais chercher ma belle-mère, vous voyez bien..."


Carrelage

Un commissaire de police reçoit un appel de la part d'une de ses équipes qui vient d'arriver sur les lieux d'un drame, une femme qui vient de descendre son mari avec un fusil de chasse car celui-ci avait marché sur le carrelage qu'elle venait de laver. Le commissaire dit alors à ses hommes d'interpeller la femme, mais un des policiers réplique:
- "Hmmm pas tout de suite, le sol n'a pas fini de sécher!"



Impossible

Des policiers arrêtent un conducteur à la sortie d'une boite de nuit. Ils lui demandent de souffler dans l'alcootest, mais le conducteur refuse sous prétexte qu'il est asthmatique. Les policiers lui demandent alors de les suivre pour une prise de sang, mais le conducteur refuse sous prétexte qu'il est hémophile. Un policier demande donc au conducteur de sortir du véhicule et de tenir en équilibre sur un pied, et le conducteur lui répond:
- "Impossible monsieur l'agent, je suis bourré!"


Plainte

Un homme se rend au commissariat. Il dit à l'officier de garde qu'il veut porter plainte. Le policier lui demande l'objet de la plainte et l'homme lui répond qu'un enfoiré lui a piqué son permis de conduire. Le policier demande la description du voleur, et l'homme lui dit alors:
- "Son visage je ne m'en rappelle plus, mais par contre il était habillé comme vous!"


Retrouvée

La police appelle un homme qui avait signalé la disparition de sa femme quelques jours auparavant pour lui dire qu'ils l'ont retrouvé. L'homme demande au policier ce que sa femme a pu dire ensuite, et le policier répond qu'elle n'a pas dit un seul mot. Alors l'homme rétorque:
- "Je pense que vous vous êtes trompés de personne alors..."


Démonstration

Un homme roule en voiture, il arrive devant un stop, ralentit mais ne s'arrête pas. Tout de suite après il se fait arrêter par un policier qui lui dit qu'il ne s'est pas arrêté au stop. L'homme rétorque qu'il a ralenti quand même et qu'il ne voit pas la différence. Le policier fait sortir l'homme de sa voiture et commence à lui donner de violents coups de matraque, puis il lui demande:
- "Et là, si je m'arrête ou si je ralentis, pas de différence?"